ELEVAGE DE LA TEIGNE DE CIRE

Auteur : Franck LEFEVRE

Les teignes s'élèvent facilement sur un milieu de culture dans des bocaux en verre BIEN FERMES !!! Sinon, ce sont de vraies....teignes.  Aussi je conseille de les élever dans des endroits assez loin de source de nourriture sèche (graines, farine, pâtes, biscuits) au risque d'avoir de belles surprises si il y a des échappées. Ceci dit, en déposant les bocaux dans une caisse où ils sont mis à tremper dans un mélange eau+savon, les risques de fuite des jeunes chenilles sont diminués. Reste qu'au moment de la manipulation du bocal et de la recherche des chenilles dans le milieu, il faut faire attention de ne pas en perdre ou en égarer.

Le milieu (au moins 5 cm d'épaisseur, voir plus) est à base de semoule de maïs, farine de blé, levure, germe de blé, son, lait écrémé et un peu d'eau et de miel. Le mélange est presque solide. De ce fait, aucun anti-mycosique n'est nécessaire. Il y a une douzaine de proportions variables....selon les cuisiniers!!!!
La mienne, tirée d'un vieux numéro d'aquarium magazine, consiste faire un milieu sec avec :

A ce mélange sec, ajouter un peu de miel légèrement dilué dans de l'eau en petite quantité. Le milieu final obtenu est d'apparence sèche, et légèrement collant.

Les teignes ont besoin de chaleur pour se développer (on peut mettre un chauffe-eau aquariophile dans l'eau ou trempent les bocaux), et le cycle (oeufs, chenilles, cocons, papillons) peut être très rapide, de l'ordre de deux mois à 30/35°C.

On prélève les chenilles de petites tailles pour les dendrobates, en en laissant quand même quelques une grossir pour donner les papillons parents de la génération suivante.

Quand le milieu de nourriture est épuisé, on repique dans un nouveau bocal des cocons qui se seront placés sur des morceaux de carton préalablement apportés dans le 1er bocal à la fin des stades larvaires.

Les papillons émergent et se reproduisent aussitôt.

Pour plus de renseignements :
- Sur le web, questionner "teigne de ruche", "teigne de la cire" ou "waxworms" en anglais.
- Sinon, un ancien aquarium magazine a fait un article excellent sur son élevage pour les terrariophiles (auteur: Serge Pecolatto), mais je n'ai pas le numéro du magazine en question.

La bonne espèce de teigne est Galeria mellonella, qui ne se trouve pas facilement dans le commerce. Ont peut viser plutôt les clubs d'aquariophilie, les magasins de terrariophilie, les correspondants sur le net.

On trouve en magasin de pêche des chenilles de teignes (généralement trop grosses pour les dendrobates, mais pouvant servir à lancer un élevage), qui appartiennent  à une espèce proche qui serait moins intéressante.

Retour à 
 la 1er page